Médiation socioreligieuse :
D.U. 1er cycle / D.U. 2ème cycle (cadre)

Ce double parcours, créé et développé par la Flepes et une faculté de l’université de Strasbourg, prépare à des capacités de médiation spécialisée dans les conflits à caractère socioreligieux.

Le Diplôme d’Université obtenu en fin de parcours certifie, soit des compétences d’accompagnement de proximité (1er cycle), soit plus stratégiques (2ème cycle), nécessitant de comprendre la place du religieux en France selon l’histoire et la législation française et européenne, de saisir les enjeux religieux de certaines situations (y compris les enjeux implicites) et de faire évoluer avec les acteurs eux-mêmes, religieux et non religieux, les situations dans le sens primordial d’une pacification sociale.

La médiation socioreligieuse est un processus de prévention ou de régulation ou d’aide à la résolution des conflits présentant, dans le cas de cette certification, une dimension religieuse intrinsèque. La résolution du conflit est réalisée par les personnes prises elles-­mêmes dans le conflit, grâce à l’aide d’un tiers indépendant, à savoir le médiateur socioreligieux.

La médiation socioreligieuse peut être partie prenante de dispositifs visant à garantir la sécurité civile dans des quartiers ou des lieux publics (autour de groupements scolaires, etc.) ou dans des milieux plus fermés, comme les hôpitaux, les maisons d’accueil de personnes âgées, les centres de placement (protection de l’enfance, mineurs isolés, …), mais elle le fait toujours dans des dispositions démocratiques : son fondement est de faciliter une économie pacifique de la conflictualité sociale, sans nier les tensions ni leur donner le dernier mot.

Prérequis : voir ci-dessous (1er cycle: non cadre – 2ème cycle: cadre)

Amplitude formation : 11 sessions de 2 jours sur 9 mois (de janvier à octobre)

Niveau de diplôme : Bac +3 (1er cycle) ou bac +4 (2ème cycle)

Sites : Paris sud, Strasbourg (prévu en 2019)

Publics : Ouvert à tous les publics socio-professionnels (cadres et non cadres) ou étudiants

Date rentrée : Janvier 2019

Durée formation : 156 heures

Equipe pluri-professionnelle avec expérience du terrain

Résultats régulièrement au-dessus des moyennes

Accompagnement personnalisé des étudiants

Sites à 200 m des transports en commun

Ce DU a comme particularité d’avoir été créé en partenariat entre une des Facultés de l’Université de Strasbourg, la Faculté de théologie protestante (FTP­UDS), et un établissement d’enseignement supérieur professionnel, la Faculté libre d’études politiques et en économie solidaire (FLEPES, déclarée au Rectorat de Versailles, RAMSESE : UAI n° 0922721).

Le dispositif conduisant au DU de médiation socioreligieuse est à la fois scientifiquement qualifié et réellement professionnalisant : il focalise les réalités concrètes de la place et de la vie des cultes dans la cité.

Des professionnels de la médiation sont associés de part en part au parcours pédagogique et garantissent une rencontre avec les réalités de l’activité de médiateur. Des acteurs religieux sont également rencontrés durant la formation.

Ce DU a aussi comme particularité d’être ouvert à un public mixte : acteurs civils et acteurs religieux associatifs.

Les 2 Facultés créatrices sont coresponsables scientifiques du dispositif : le professeur Karsten Lehmkühler pour la TFP-UDS, et la doyenne Isabelle Ullern, pour la FLEPES.

La formation est administrée par le service de formation continue de l’université de Strasbourg : Fanny Roubineau, chargée de mission, Chantal Campo, assistante de formation, et en partenariat par la Flepes : Gilles Balestra, référent administratif, Julien Wolff, responsable comptabilité.

L’Université de Strasbourg est le certificateur, la Flepes est co-certificateur. Les certifications ont lieu sur le site de la FLEPES ou sur le site de la FTP à l’université de Strasbourg.

Objectifs opérationnels

La formation conduit à valider 3 dimensions principales :

1) Spécialisation des acteurs professionnels publics ou privés ainsi que les élus locaux dans le champs de la gestion des conflits civils liés aux crispations religieuses de type contemporain, voire dans celui de la prévention primaire de la radicalisation.

2) Initiation à une action professionnelle en médiation des conflits socioreligieux (modèle : médiation de Justice).

3) Spécialisation des intervenants socioéducatifs, les cadres territoriaux, du social et de la santé, les acteurs de formation continue et les psychologues dans la prévention primaire de la radicalisation, voire dans le déploiement de dispositifs permettant d’empêcher à long terme certains phénomènes sociaux civils d’embrigadement de type radicalisé.

Ce parcours permet à deux types de publics d’acquérir des compléments utiles de compétences :

  • les professionnels ou bénévoles y qualifient des compétences transversales utiles, intéressant également leurs employeurs le cas échéant, ou le possibilité d’une reconversion
  • les étudiants y trouvent une passerelle vers la professionnalisation

Pour l’individu

Concernant toutes les approches contemporaines des enjeux de la laïcité et de la loi 1905, en France, la valeur ajoutée de ce diplôme est qu’il forme, individuellement  et de façon pratique, les stagiaires à pouvoir intervenir dans les situations de conflits en vue de coopérer à ou initier leur résolution à court terme.

Cette formation et ce titre visent des compétences opérationnnelles de médiateur (type médiateur de justice), permettant de dépasser des connaissances théoriques ou réglementaires sur la loi 1905 ou le phénomène dit « de radicalisation » : le médiateur spécialisé en conflit socioreligieux adapte ses diagnostics et interventions et connaît en détails les réalités sociales de la vie associative « cultuelle » replacée au sein de la vie civique.

Le DU de médiation socioreligieuse qualifie des compétences effectives et valorise utilement le CV et le parcours professionnel de l’individu.

Pour l’entité utilisatrice

1) Le professionnel d’un établissement d’une entreprise ou d’un service qui bénéficie de cette formation acquiert un supplément de compétences que la formation elle-même travaille à reverser dans le champs d’exercice professionnel actuel du stagiaire : en prenant en compte les spécificités de son milieu de travail et des objectifs de son poste et de son organisme.

2) Concernant la prévention de la radicalisation, les personnes formées sont en capacité d’atteindre et interagir avec les milieux religieux, en vue de les associer au travail de sécularisation accrue dont le temps présent a besoin. Les dispositifs du CIPDR, notamment, sont présentés durant la formation.

3) Le caractère « hybride » des publics participants à cette formation permet, en outre, de former des acteurs religieux à des actions qualifiées d’intérêt général et à une meilleure connaissance appliquée de la loi 1905.

PEDAGOGIE

Formation continue exclusivement en ateliers (dynamique de TD), prenant appui sur des situations réelles et actuelles de conflits à caractère religieux dans la société civile ou dans la sphère publique. Les intervenants sont des universitaires spécialistes et des professionnels de la médiation (en outre, des acteurs religieux sont invités à témoigner devant les stagiaires, pour les familiariser avec différentes attitudes et discours religieux)

CONTENUS

3 modules, accessibles séparément (l’obtention du DU de médiation se fait par le cumul des 3 modules).

MODULE 1 « loi & société, conflits & régulation » (module majeur) : analyse politique (et histoire politique) du phénomène religieux et de la laïcité contemporains.

MODULE 2 « pluralisme, religions, médiations » : études des vies religieuses ordinaires dans les sociétés d’Europe occidentale et en France actuelles, telles que la loi (notamment la loi 1905 et ses différents régimes d’application) les organise et régule en « associations cultuelles » (rencontre avec des acteurs associatifs religieux de divers cultes).

MODULE 3 « professionnalisation ­ clinique de la médiation » / spécialisation ou préprofessionnalisation (si étudiants en double cursus) : études approfondies de situations actuelles de conflits « socioreligieux » (cas de radicalisation compris) et clinique de la médiation relative à différents cas de figure virulents présents.

STAGE QUALIFIANT : le volume horaire de la formation ne permet pas d’organiser un cursus en alternance, mais le partenaire professionnalisant pour ce titre (la FLEPES) organise systématiquement des rencontres, contacts, en vue d’immersions dans différents milieux de la médiation juridique ou justice restaurative.

 

MODALITES

La formation est modulaire et capitalisable : chaque module peut-être suivi individuellement et capitalisé (via le Pass’Compétences Universitaire), pour obtenir la certification lors de la validation du dernier module(nécessairement le module lié à la médiation).

Des équivalences sont possibles (nous contacter).

Les 156 heures en 9 mois sont réparties sur 11 sessions de fin de semaine (vendredi et samedi), travail à distance en intersessions. Le parcours débute en janvier (rien l’été) et se termine en octobre.

Les certifications ont lieu en fin d’année civile.

Modalités

Le D.U. en médiation socioreligieuse s’obtient en validant 2 modules par contrôle continu, durant la formation, et le troisième module – le module professionnel en médiation – par la rédaction et la soutenance finale d’un mémoire portant sur une situation de conflit socioreligieux.

 

Descriptif général des compétences constituant la certification

MODULE 1 « loi & société, conflits & régulation » : réaliser des diagnostics dans des conflits civils à composante religieuse

1.1. approcher et gérer des situations de conflit autour de référents métaphysiques ou normatifs forts

1.2. analyser les registres de crispation religieuse d’un conflit

1.3. mobiliser les capacités de référence au cadre légal commun et l’action « hybride » (en associant des acteurs religieux)

1.4. associer d’autres référents laïcs et professionnels utiles (notamment s’il y a « radicalisation » en quelque point que ce soit de la situation)

MODULE 2 « pluralisme, religions, médiations »

2.1. interagir avec des organisations religieuses, leurs représentants ou acteurs en référence à la loi 1905 (chapitre associations cultuelles)

2.2. promouvoir le pluralisme interne/externe dans une organisation religieuse et pour ses acteurs

2.3. connaître les différents types d’acteurs religieux contemporains (ou assimilés)

2.4. dynamiser le tissu social local (commune, intercommunalité ; réseaux associatifs et actions « hybrides : acteurs religieux et acteurs non religieux ensemble)

MODULE 3 « professionnalisation ­ clinique de la médiation » : intervenir dans des conflits civils à composante religieuse par le moyen d’un protocole de médiation (emprunté à la médiation juridique)

3.1. concevoir et proposer une médiation

3.2. mettre en oeuvre et gérer un processus de médiation

3.3. œuvrer à la sortie pacifiée d’un conflit et d’un processus de médiation

3.4. aider à la rédaction d’un accord amiable, et rédiger une synthèse pour le mandataire de la médiation

 

Le DU est ouvert à tous publics.

Prérequis pour le 1er cycle (non cadre) :
Baccalauréat ou équivalence et expérience sociale (bénévole ou professionnelle) ; titres professionnels infra-bac ou post-bac + expérience dans le métier.

Prérequis pour le 2ème cycle (cadre) :
Bac + 3 ou équivalence et expérience sociale (bénévole ou professionnelle) ; titres professionnels de cadre et plus.

La demande d’inscription s’effectue sur dossier de candidature, à adresser complet :

Toute inscription dans un parcours ou un module de formation de la FLEPES donne lieu à une inscription administrative dont le coût est de 89 € (en sus des tarifs précisés plus bas).

Tarifs pour la rentrée de janvier 2019 :

  • 1er cycle : 2285 € + droits d’inscription universitaire (1er cycle)
  • 2ème cycle : 2985 € + droits d’inscription universitaire (2ème cycle)
  • Tarif réservé aux étudiants de la Flepes et de la FTP-UDS : 500 € (droits universitaires inclus)

Formation continue : tous les codes et identifiants administratifs nécessaires au financement de la formation vous seront fournis lors de votre inscription.

Un conseil personnalisé peut-être proposé pour rechercher un financement pour cette formation ou pour envisager son étalement durant la formation.

Je m’inscris pour un RDV d’information :

Conformément à la Loi N°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès, de modifications, de rectifications et de suppression des données qui vous concernent.