Responsable d’établissement de l’économie sociale et solidaire

En partenariat avec MFR Moirans

En 2021/2022, notre Faculté propose le cursus Responsable d’Etablissement de l’Economie Sociale et Solidaire en partenariat avec MFR Moirans. Cette formation permet d’accéder aux compétences de cadre intermédiaire ou directeur d’un ESMS jusqu’à 50 ETP via la création d’une nouvelle activité d’ESS. Objectifs :

  • Professionnaliser les salariés du secteur de l’ESS en poste de responsabilité
  • Gérer une mutualisation des fonctions supports au sein des établissements
  • Développer les compétences des salariés encadrants ou d’établissement de l’ESS
  • Répondre aux besoins de directeurs adjoints rattachés à un directeur de territoire ou général
  • Répondre aux départs en retraite avec 700 000 départs prévus d’ici à 2025 selon l’Udes

Titre niveau 6 RNCP

Rentrée : 03-12-2021

Durée : 12 mois

Horaires : cours vendredi soir + samedi

Renseignements : 01 41 13 48 23

Codes : NSF 332p / RNCP 34305 / Formacodes : 96142, 50261 / CPF 247605

Tarif : devis à télécharger ci-dessous

Financement :

  • Financement entreprise (plan de formation, période de professionnalisation…)
  • Prise en charge par un organisme (OPCO, Pôle Emploi)
  • Financement individuel partiel/total (CPF…)
  • Contrat d’apprentissage

Modularisation possible

Accompagnement personnalisé

Formation en partie à distance

Chargés de cours experts

Métiers :

  • Responsable de service
  • Cadre intermédiaire
  • Chef de service
  • Directeur adjoint ou Directeur d’une petite structure
  • Chargé de mission
  • Consultant
  • Porteur de projet dans les secteurs associatifs, coopératifs, mutualistes, publics et privés

Secteurs :

  • Médico-social et sanitaire : EHPAD, centres d’hébergement, ESAT, Protection de l’Enfance, CHRS
  • Service à la personne
  • Insertion
  • Hébergement
  • Animation (centres sociaux, MJC)
  • Tourisme social et solidaire, humanitaire
  • Formation, conseil
  • Petite enfance
  • Culture / Education
  • Accompagnement à la création d’activité
  • Liste non exhaustive…

 

Débouchés / types d’emplois :

Les structures de l’Economie Sociale et Solidaire sont les principaux employeurs du Responsable d’Etablissement de l’Economie Sociale et Solidaire. Cela va de la très petite structure (exemple association culturelle de 3 personnes) à des entités liées à une très grosse structure (Mutuelle, Fondation, Coopérative). Exemples :

  • associations telle que AFIPAEIM
  • mutuelles de santé
  • coopératives agricoles et des sociétés coopératives et participatives
  • fondations (OVE, Caisse d’Epargne…)
  • structures publiques ou parapubliques à objet social d’intérêt général (Centre Communal d’Action Sociale, résidence autonomie…)

De manière plus précise, il peut s’agir du champ :

  • de la personne âgée (médico-social) : les Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), les résidences autonomie, les centres d’accueil de jour / temporaire
  • du service à la personne (médico-social):  les structures de services à la personne (soutien scolaire, garde d’enfants…), les Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD)
  • de la personne en situation de handicap (médico-social), les Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM), les Maisons d’Accueil Médicalisées (MAS), les foyers de vie, les Instituts Médico-Educatifs (IME), les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT), les séjours adaptés Les Entreprises Adaptées (EA) : EAG Pâtisserie
  • de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE), les régies de quartier, les Associations Intermédiaires (AI), les Groupements Economiques Solidaires (GES)
  • de l’animation socioculturelle : les centres socio-culturels,  les structures du tourisme social et solidaire, les associations culturelles, sportives, environnement (FRAPNA)
  • de l’emploi et de la formation :  les Maisons Familiales Rurales (MFR), de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE),
  • du médico-social : les Maisons d’Enfants à Caractère Social (MECS), les Centres Educatifs Renforcés (CER)

Le Responsable d’Etablissement de l’Economie Sociale et Solidaire peut également relever de la fonction publique et/ou territoriale

Les appellations des métiers peuvent être les suivantes :

  • Responsable d’Etablissement de l’Economie Sociale et Solidaire
  • Directeur de centre social, de centre socioculturel
  • Directeur adjoint, adjoint de direction d’établissement de l’Economie Sociale et Solidaire
  • Responsable de service éducatif, cadre éducatif, chef de service de divers établissements gérés par des mouvements associatifs, coopératifs, fondations ou des secteurs publics et privés de l’Economie Sociale et Solidaire
  • Responsable d’établissement social, médico-social
  • Responsable de structure d’insertion par l’activité économique
  • Responsable de secteur des services d’aide à domicile
  • Directeur en enseignement Etablissement de l’enseignement privé associatif
  • Responsable de site, Responsable Ressources Humaines,
  • Chargé de mission en Economie Sociale et Solidaire
  • Entrepreneur en Economie Sociale et Solidaire (Entrepreneur Social)

Prérequis :

  • BTS toutes séries ou équivalent
  • Bac +2/+3 ou équivalent
  • Validation des Acquis de Parcours Professionnels VAPP (expérience en management d’équipe ou de projet)

Processus pour candidater :

La candidature à l’entrée en formation se déroule en 3 étapes :

  1. Participer à une réunion d’information collective (date et inscription sur le site internet)
  2. Déposer un dossier d’admission dûment rempli (à télécharger sur le site internet)
  3. Participer à un entretien oral

A NOTER :

  • Sur dossier de candidature complet et renseigné, suivi d’un entretien (lettre de motivation et fiche mission-projet, type de financement…)
  • Toute candidature nécessitant une adaptation du fait d’un handicap est envisagée, du point de vue des moyens techniques et pédagogiques.
  • Un référent handicap est désigné sur le site Montpellier pour étudier des aménagements possibles.
  • Sur le site Paris sud, toute candidature est étudiée au moment de l’admission, en prenant en compte l’inclusion possible par rapport au cursus visé.

Le Responsable d’Établissement de l’Économie Sociale et Solidaire exerce, quelle que soit la structure, tout ou partie des fonctions suivantes :

  • La gestion d’un établissement dans un contexte socio-économique
  • Le management  de projet – Spécialité ESS
  • La gestion des ressources humaines – Spécialité ESS
  • La gestion financière et administrative – Spécialité ESS
  • Les activités rattachées à chaque grande fonction peuvent différer selon la taille et le niveau de délégation attribué au responsable.

De façon globale, le Responsable d’Établissement de l’Économie Sociale et Solidaire doit :

  • Être en mesure d’étudier un territoire avec un éclairage sur l’ESS
  • De manager un projet en cohérence avec des valeurs de l’ESS au sein d’une structure,
  • De gérer les ressources humaines en ESS, plus précisément en réalisant un diagnostic RH, en gérant le personnel par l’évolution des compétences, en animant les équipes dans le respect du code du travail et des valeurs ESS, en appréhendant sereinement les conflits par le développement de la connaissance de soi, de l’autre, de techniques de communications
  • De maîtriser la gestion financière et administrative au service d’un projet ESS dans un contexte de responsabilité sociétale et environnementale.
  • Savoir rendre compte à l’oral comme à l’écrit, à un hiérarchique, à une assemblée (équipe, conseil d’administration, partenaires, organismes de tutelle…)
  • Être garant d’un projet associatif, d’un projet éducatif, d’établissement, du dispositif de veille, de l’application du droit du travail, de la législation rattachée à son secteur, de la sécurité de son établissement, des bonnes conditions d’accueil des usagers, des familles.

L’Entrepreneur d’activité de l’ESS est porteur d’un projet qu’il met en œuvre après avoir réalisé préalablement une étude de marché, un business plan, élaboré un budget prévisionnel, choisi le meilleur statut juridique.

Modalités pédagogiques :

  • 400h théorique (présentiel, FOAD, accompagnement individualisé) + 210 h pratique
  • Durée 12 mois
  • Cours vendredi soir + samedi
  • 2 sessions par mois
  • Plateforme de formation à distance Moodle
  • Pédagogie interactive et cours dynamiques

Programme :

MODULE 1 : Gestion d’un établissement dans un contexte socioéconomique ESS

  • Histoire et fondement de l’ESS en contexte international et français
  • Politiques publiques et l’ESS
  • Les offres sur le territoire et les besoins non couverts
  • Indice de développement humain
  • Innovation sociale, mesure de l’impact social et du développement du territoire

MODULE 2 : Management de projet ESS

  • Management (compétences internes et externes, reporting, délais, risques, TIC et SIC, démarche qualité)
  • Mode projet et mise en place de l’équipe projet
  • Intégrer le projet dans la stratégie de l’organisation en lien avec les bénéficiaires
  • Tisser et mobiliser des réseaux

MODULE 3 : Gestion des ressources humaines ESS

  • Inscription de la Responsabilité Sociale et éthique des organisations
  • Identifier les compétences humaines internes et externes
  • Mobiliser des bénévoles
  • Evaluation de la plus-value sociale du projet au regard de la politique ESS

MODULE 4 : Gestion administrative & financière ESS

  • L’entreprenariat social et l’insertion par l’activité économique
  • Statut juridique des entreprises d’ESS
  • Elaboration et révision de budgets, plan de trésorerie et de financement
  • Principes de base de la comptabilité
  • Investissements, moyens nécessaires, mutualisations, groupements

Modalités d’évaluation :

1. La gestion  d’un établissement dans un contexte socio-économique

L’évaluation se déroule en deux temps de manière individuelle

  • dossier écrit de 20 à 25 feuilles maximum recto- verso et 5 pages d’annexe max, d’un territoire ciblé
  • soutenance orale devant jury (durée 1h)

2. Le management de projet – Spécialité ESS

L’évaluation se déroule en deux temps de manière individuelle

  • mémoire professionnel écrit de 25 à 30 feuilles maximum recto- verso et 10 pages d’annexe max présentant un projet de management, développement d’activité. Le mémoire comportera une partie réflexive. Pour les créateurs, le mémoire s’apparentera à un document permettant de présentant le projet de création dans sa globalité.
  • soutenance orale devant un jury sur un point en lien avec le projet que le candidat souhaite approfondir via un support visuel mettant en lumière sa maîtrise de l’outil PowerPoint (durée 1h)

3 et 4. Gestion des Ressources humaines- Spécialité ESS et Gestion financière et administrative – Spécialité ESS

L’évaluation se déroule de manière individuelle pour chaque épreuve.

  • Épreuve écrite sur copie anonyme. Type d’évaluation : Étude de cas. Durée de chaque épreuve 3h30

 

Certification :

1. Gestion d’un établissement dans un contexte socio-économique

Étude d’un territoire avec un éclairage sur l’ESS dans l’objectif de rendre compte à l’oral comme à l’écrit

Compétences attestées :

  • Construire une synthèse écrite afin de communiquer de façon structurée son analyse
  • Analyser des données socio-démographiques afin d’identifier les forces et les faiblesses d’un territoire
  • Identifier les politiques sociales du territoire et/ou publiques afin d’en dégager leurs impacts sur le territoire ciblé
  • Argumenter une projection d’un secteur précis de l’ESS afin de proposer des réponses potentielles
  • Élaborer un discours afin de communiquer de façon claire et structurée
  • Élaborer un support qui permet de soutenir le discours oral.

2. Le management de projet – Spécialité ESS

Manager un projet en cohérence avec des valeurs de l’ESS au sein d’une structure ou en création

Compétences attestées :

  • Diagnostiquer les atouts et les contraintes de la structure et les argumenter de manière objective afin de fédérer un groupe de travail « projet »
  • Identifier une problématique afin de répondre aux besoins du public dans le cadre d’une démarche projet
  • Définir des moyens matériels, techniques afin d’anticiper l’organisation globale du projet
  • Mobiliser les compétences de l’équipe et / ou bénévoles et/ou partenaires afin de mettre en œuvre le projet
  • Mettre en œuvre des techniques et des outils afin de suivre la progression du projet
  • Développer le sens critique afin de proposer des améliorations, des prolongements du projet
  • Déterminer les critères afin d’évaluer les objectifs
  • Identifier les leviers, les freins afin de s’adapter et permettre au projet de progresser
  • Décider, organiser et écouter afin d’incarner la posture de pilote de projet
  • Identifier, dans le contexte du projet, ses points forts et de ses points d’amélioration
  • Instituer une dynamique de communication et organisation de la circulation de l’information afin de construire une dynamique d’équipe positive et solidaire (sans oublier la gouvernance)
  • Élaborer un support qui permet de soutenir le discours oral

3. Gestion des ressources humaines – Spécialité Économie Sociale et Solidaire

Maîtriser la lecture systémique d’une organisation afin de comprendre le fonctionnement de la structure et sa place

Compétences attestées :

  • Réaliser un état des lieux des missions de chacun, de leur vision de carrière et de leur besoin en formation afin d’anticiper les besoins en personnel (quantitatif et qualitatif) au regard de l’évolution des lois et des besoins du service/ du public
  • S’assurer du respect du droit du travail et de la convention collective en matière de contrat de travail afin d’anticiper les risques
  • Repérer les normes de droit du travail (et/ ou relais éventuels) afin de les appliquer à la situation identifiée
  • Analyser les relations interpersonnelles (savoir décoder les jeux de pouvoir, les jeux psychologiques, les liens intergénérationnels) afin de gérer l’équipe
  • Identifier ses forces, ses faiblesses & ses valeurs afin d’adapter son mode de management
  • Développer sa lecture de l’autre afin d’être entendu par ses collaborateur en utilisant un canal de communication adapté
  • Réaliser ou conceptualiser des outils afin de rendre compte à des personnes ou des instances

4. Gestion administrative et financière – Spécialité Économie Sociale et Solidaire

Maîtriser la gestion financière et administrative au service d’un projet ESS dans un contexte de responsabilité sociétal et environnemental

Compétences attestées :

  • Maîtriser les clés de lecture d’une comptabilité et les valoriser
  • Manager les ressources financières à des  fins prévisionnelles
  • Intégrer dans l’activité les  préoccupations sociales, environnementales et économiques en interaction avec les parties prenantes
  • Savoir rendre compte en fournissant des outils compréhensibles facilitant la décision

                            

Je m’inscris à une réunion d’information

  • Cliquer pour voir toutes les dates :
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données « RGPD » du 27 avril 2016, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et de suppression des données qui vous concernent.

Conditions générales de vente Initiatives Formation

Déclaration d’activité enregistrée sous le N°11920398392. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat

ACCÈS DIRECT

95%

Satisfaction étudiants*

93%

Actuellement en poste*

 

*Enquête réalisée en avril 2021 auprès de plusieurs centaines d’anciens étudiants issus de toutes les formations