Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT)

Action militante devenue réseau national

Créés expérimentalement en 1994 par plusieurs associations militantes dont INITIATIVES, les ACT prennent en charge les premières personnes touchées par le VIH-sida et se fédèrent nationalement en créant la FNH-VIH. Après plusieurs actions au plus haut niveau de l’Etat notamment sous l’impulsion du directeur général d’INITIATIVES en sa qualité de président de la FNH-VIH, les ACT sont intégrés au secteur médico-social et financés par l’assurance maladie. Aujourd’hui, les ACT sont ouverts à l’accueil de toute personne en situation de précarité touchée par une pathologie chronique invalidante (sida, hépatite, cancer, sclérose en plaque…). En 2017, la FNH-VIH change de nom et devient la Fédération Santé & habitat.

 

Nombre de places

En 1995, Initiatives a reçu un agrément ministériel autorisant le fonctionnement de 12 places d’Appartements de Coordination Thérapeutique (ACT) pour accueillir des personnes touchées par le VIH/Sida, en situation de fragilité psychologique et sociale et nécessitant des soins et un suivi médical. En 2002, les ACT ont intégré le droit commun afin de donner à ce dispositif une assise pérenne et de l’ouvrir à d’autres pathologies chroniques et sévères. En 2001, la capacité d’accueil passe de 12 à 16 places puis à 20 places en 2004, 24 places en 2008 à 26 places en 2012. Depuis 2015, l’association INITIATIVES dispose de 30 places.

 

Définition

L’Appartement de Coordination Thérapeutique (ACT) est :

  • Un lieu assurant une prise en charge de la personne : coordination médicale et psychologique, suivi social.
  • Un hébergement individuel de relais et à titre temporaire.
  • Un accompagnement du résident par une équipe pluridisciplinaire (travailleurs sociaux, psychologues, médecins, infirmiers)
  • L’orientation vers des partenaires sociaux, hospitaliers, associatifs…

 

Public

Cette forme d’hébergement est proposée en priorité aux personnes :

  • En situation de fragilité psychologique et sociale et nécessitant des soins et un suivi médical.
  • Seules ou en couple, avec ou sans enfant,
  • Ayant des difficultés financières et sociales,
  • Nécessitant une coordination médicale et psychologique, du fait de la maladie, des traitements et de ses répercussions sur la vie de la personne.

 

Missions

  • Fonctionnement sans interruption, de manière à optimiser une prise en charge médicale, psychologique et sociale
  • Aide à l’accès aux soins et à l’observance thérapeutique
  • Accompagnement, en vue d’une ouverture des droits sociaux (AAH, RSA…) et aide à l’insertion sociale, professionnelle, médicale, et psychologique
  • Elaboration d’un projet individuel (projet d’accompagnement personnalisé) avec le résident

 

Moyens

  • Mise à disposition d’appartements individuels répartis dans le sud des Hauts de Seine (capacité d’accueil 30 personnes malades)
  • Mise en place d’un projet d’accompagnement individualisé co-construit entre le résident et l’équipe pluridisciplinaire.

Durée

L’admission est contractualisée par un contrat de séjour sur une période d’1 an renouvelable 1 à 2 fois selon la situation et l’adhésion au projet des ACT.

Rapports d’activité
Fédération nationale
Actualités
Valeurs et projet