FACULTE LIBRE D’ETUDES POLITIQUES

Publication en philosophie par un des enseignants de la Flepes-Initiatives : une histoire d’amitié entre espace public, vie intime et activités professionnelles

 

« Croisements, écarts, différences ». Le ouvrage se présente sous le signe de voix croisées : celles de Sarah Kofman et de Jacques Derrida au premier chef, et celles des deux lectrices qui se sont mises à l’écoute des accents singuliers de cette amitié philosophique à partir des oeuvres respectives des deux philosophes et des lettres que Sarah Kofman a adressées à Jacques Derrida de 1968 à 1992. Cette correspondance offre un aperçu inédit de différences saisies sur le vif chez les deux philosophes, très proches mais aussi dissemblables dans leur approche des textes. Ces lettres permettent aussi de comprendre ce qui importait tant à Sarah Kofman dans l’amitié que lui témoignait Jacques Derrida, à travers et au-delà des situations conflictuelles qui les opposèrent en quelques occasions. Enfin, ces lettres reconstituent le fil d’une histoire vivante de la philosophie, lieu d’intenses débats intellectuels au cours de ces décennies.

En l’absence d’une biographie en français de Sarah Kofman, une note retrace, à partir de ses archives, les principales étapes d’un parcours semé d’embûches, en un émouvant portrait de la vie-oeuvre de la philosophe.

 

Ginette Michaud est professeur à l’université de Montréal et membre du comité responsable de l’édition des séminaires de Jacques Derrida.

Isabelle Ullern est doyenne de la Faculté libre d’études politiques (académie de Versailles) et philosophe associée à l’atelier international TEPSIS – Les usages publics du passé.

 

Télécharger le bon de commande