ACTUALITÉS > FACULTÉ

Société et religions : la médiation professionnelle une approche alternative pour agir sur des situations de conflictualités

 

Les établissements et services sont confrontés à diverses formes de demandes pour des motifs religieux, voire à des processus réclamant une prévention renforcée en matière de radicalisation ou de sectarisme. Dans le respect du droit et de la laïcité constitutionnelle, en partant de ce que l’application de la loi du 9 décembre 1905 rend possible, une faculté libre, la FLEPES (Académie de Versailles), et son partenaire public (une faculté de l’Université de Strasbourg), ont décidé de recourir aux procédés professionnels de médiation afin de favoriser des constructions concertées de sorties pérennes du conflit.

Actions expérimentales et innovantes

La Faculté d’études politiques et en économie solidaire FLEPES-INITIATIVES développe en effet des actions expérimentales depuis 2013/2014 en partenariat avec l’Université de Strasbourg et une de ses Facultés, ainsi qu’avec une association agréée par le Ministère de la Justice (dont la DG est référente terrorisme pour le département du le Bas-Rhin).

Outre le développement d’un Diplôme d’Université de médiation socioreligieuse, des interventions ont été réalisées auprès d’associations de sauvegarde, d’établissements médico-sociaux, de services de prévention et, enfin, auprès de cadres religieux et professionnels pour la Préfecture du Bas Rhin (financement FIPD). Ces dernières ont été évaluées et encouragées par le CIPDR (Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation).

Projets hybrides d’ingénierie sociale et prévention des radicalisations

Au terme de 5 ans d’expérimentations, le DU arrive à un bilan intéressant à exposer publiquement, en amont d’une publication en cours de préparation qui portera surtout sur les 3 années d’expérimentations d’actions territoriales de « formation hybrides » associant acteurs professionnels et cades religieux (musulmans, juifs et chrétiens) : elles ont débouché sur des projets hybrides d’ingénierie sociale et de prévention de la radicalisation, dans le cadre du contrat de ville de Strasbourg.

Ces actions ont publiquement et officiellement été présentées au Palais Universitaire de Strasbourg le 17 janvier 2019.

> LIRE PLUS : Des outils pour lutter contre la radicalisation (DNA)

 

© Tous droits réservés Flepes-Initiatives